Les troisièmes vagues : La thérapie des schémas

Nous en avons parlé avec Dina et Mathilde, les travaux issus du modèle cognitif de Beck ont amorcé le travail sur les filtres de la pensée. Mais Jeffrey Young ajoute une dimension émotionnelle. Certains souvenirs, certaines émotions, sensations, images sont stockés dans la mémoire à long terme et influencent les pensées et les comportements des sujets.  Lorsque l’individu a connu une non-satisfaction de ses besoins précoces, il se met à traiter le monde d’une manière parfois trop rigide et surtout en inadéquation avec la situation actuelle. C’est donc une réactivation du schéma précoce inadapté (issu du passé) qui vient hanter le présent.

La thérapie des schémas a pour objectif de :

  • Repérer les schémas du sujet et de détailler les situations du présent dans lesquels ils s’activent
  • Valider leur fonction passée
  • Pour pouvoir trouver des stratégies alternatives plus adaptées aujourd’hui (reparenter l’enfant pour pouvoir grandir et s’affirmer en tant qu’adulte).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :